Mireille Ballestrazzi

Première femme à occuper le poste de Président de l’OIPC-INTERPOL.




En 2010, Mireille Ballestrazzi devient vice-présidente pour l'Europe du comité exécutif de l’Organisation internationale de police criminelle (OIPC-INTERPOL). En novembre 2012, elle est élue pour quatre ans présidente du comité exécutif de l'organisation. À cette fonction, elle est la première femme. Son mandat s'achève en novembre 2016.


Elle est la première femme à prendre la tête de la Police Judicaire d'Ajaccio en 1993. En poste à Montpellier entre 1996 et 1998, elle est nommée sous-directrice des affaires économiques et financières de la direction centrale de la police judiciaire. C'est alors la plus haute fonction jamais exercée par une femme dans la police française.


Nommée inspectrice générale de la Police national, Mireille Ballestrazzi devient en 2010 directrice centrale adjointe de la Police judiciaire. En décembre 2013, elle est nommée Directrice Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ). Elle est la deuxième femme à occuper cette fonction.



0 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout