Innocentia Apovo Monteiro

Commissaire de Police, défenseur des droits de la personne Humaine et de l’égalité des sexes.

Première femme Motard au sein de la Police Béninoise

Première femme ayant exécuté la marche de la victoire au sein de la Police béninoise ;

Première femme Coordinatrice de l’unité chargée de la lutte contre la Traite des Personnes au sein de l’Organisation Internationale de la police Criminelle (OIPC-INTERPOL).



Beaucoup se demanderont pourquoi je me place sur cette liste.


Oui, j’ai ma place ici car c’est ma façon de me célébrée pour tous les combats menés, ceux gagnés et même ceux perdus car que ce soit gagnés ou perdus, j’en sors toujours plus expérimentée et plus aguerrie pour des causes plus nobles. Jaime de nouveaux défis car plus je rencontre de difficultés, plus je suis inspirée et j’innove. 

Je célèbre ma détermination, ma foi en un avenir meilleur.

Je suis là parce que je suis aussi une femme forte. J’impacte ma vie et la vie des autres, je suis une femme d’influence qui crois en un monde plus sûr et plus juste avec des chances égales aux hommes et aux femmes. Je suis une féministe extrémiste.


En 2010, quand je décidai de faire la moto à l’occasion du cinquantenaire de l’assertion du Bénin à l’indépendance, beaucoup de personnes même mes gardés doutèrent. Pour les hommes qui y étaient et qui devraient m’encadrer lors des exercices, c’était impossible qu’une femme et plus est Commissaire. Mais ma détermination à briser les mythes institués partout par les hommes m’amena à relever ces défis. L’année d’après, plus de cinq autres femmes collègues se sont lancées dans la moto et je suis si fière que la Police républicaine copte aujourd’hui au moins 10 femmes Motards.


En 2011, toujours dans le cadre du défilé national, je décidai d’exécuter la marche de la victoire, une marche traditionnellement réservée aux hommes et particulièrement ceux des unités spécialisées (CRS, BAC, RAID etc.). A la grande surprise de tous, j’ai brillamment pris part aux différents exercices et vaillamment exécuté cette marche. L’année d’après trois autres femmes ont décidé d’exécuter cette marche et je suis fières de leur détermination.


J’aime défoncer les portes dont l’accès est considéré comme étant impossible aux femmes. Seul le ciel est ma limite.


Vous êtes une femme qui influence ou qui aime influencer la jeune génération. Svp envoyer moi votre biographie et un résumé de votre histoire personnelle avec une photo avec moi que je publierai. Vous pouvez partager un lien.

20 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout